A propos des obstacles

Nous avons posé les obstacles. Maintenant, à toi de jouer.

Le parcours est en fait une agréable balade à travers champs et forêts, avec en fond sonore le chant des oiseaux et le bruissement des ruisseaux. Tout ça serait ennuyeux s’il n’y avait pas quelques obstacles que la nature, dans sa bonté espiègle, a laissés sur ton chemin. Mais ton intuition est bonne: les obstacles que tu vas rencontrer seront autant d’invitations à ramper, à escalader, à gravir, à tomber et à patauger. Et cette année, le vocabulaire de la course va encore s’enrichir de quelques verbes, par exemple glisser, nager, se jeter dans de l’eau glacée, mousser, tressaillir. Et pour te mettre justement l’eau à la bouche, nous avons donné des noms aux obstacles que tu auras à franchir. Il y en a dix-neuf, dont onze que tu passeras deux fois. Soit trente au total.

Plan du parcours (PDF)

 

Plan du parcours download

Obstacles

1.+21. Waschküche (La Buanderie)

      Rêve tout en mousse. Un tunnel pour une propreté en profondeur.

2.+22. Potz Blitz (Tonnerre de Brest)

      Parce qu’il faut bien qu’il y ait de la tension. Sinon, ce ne serait que des fils qui pendent.

3.+23. Hurrikan (L’Ouragan)

      Il y a ici une tempête de neige dont Philippe Jeanneret n’a absolument pas parlé.

4.+24. Pendeln (Le Pendule )

      Lorsque les pneus n’ont plus d’adhérence au sol, c’est à toi d’y aller.

5.+25. Drunter und Drüber (Des Hauts et des Bas)

      Comme dans la vie, une fois tu es au 36ème dessous, une fois tu émerges pour t’en sortir.

6.+26. Kinderbecken (La Pataugeoire)

      Attention, il n’y a pas de distribution debrassards, mais il y a une Pussy Lane (déviation) pour les non-nageurs.

7.+27. Fango-Packung (L’Enveloppement de boue)

      La boue naturelle d’Engelberg est recommandée par les plus grands instituts de dermatologie.

8.+28. Gipfel der Gefühle (Le 7ème ciel)

      Des bijoux de cailloux pour vos genoux sous le regard des hiboux pleins de poux.

9.+29. Springbock (L’Antilope)

      Si ce n’est pas bête à manger du foin, que dire de la paille ? Mais tout se surmonte, tout se soigne.

10.+30. Geheimniskriecherei (Intraduisible…!)

      Qui osera ramper dans la fumée ? Toi !

11.+31. Röschtigraben (Le Fossé des Röstis)

      Dans la boue et la vase, tous les Suisses sont égaux. Y compris nos amis étrangers.

12.+32. Angel Moutain (La Montagne de l’ange)

      Une pyramide d’anges blonds comme de la paille. Après tout, Engelberg ne signifie-t-il pas la montagne de l’ange ?

13.+33. Forest « Gump »

      Gumpen est aussi un mot de dialecte suisse allemand utilisé pour désigner des troncs d’arbres qui traînent.

14.+19.+34. Grüezikreuz (La Croisée des saluts)

      Attention, il y a un camion au milieu du carrefour.

15.+35. … und Tschüsss! (À plus…)

      Sur le toboggan le plus déjanté de la course la plus balaise de Suisse.

16.+36. Gummitanz (Caoutchouk-tchouk-tchouk)

      Des pneus de voiture pour que les piétons mettent enfin la gomme.

17.+37. Climb Eastwood

      Conteneurs de cargos, filets, balles de foin… S’agit pas d’avoir peur, bande d’escaladeurs.

18. Simi Rückwärts (Simi en arrière)

      Ce serait mentir que de dire que les 60 mètres de ce tremplin passent comme une lettre à la poste.

20. Älplermakkronen (Macaroni montagnards)

      Des pneus de camion assemblés en tubes. Mais aussi une vieille spécialité de la Suisse primitive.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *