Markus Ryffel : « Un challenge unique, aussi pour un médaillé olympique »

Markus Ryffel, propriétaire de Ryffel Running et organisateur de la course, parle de sa motivation personnelle à participer à la FISHERMAN’S FRIEND StrongmanRun et partage des conseils extra forts pour la préparation.

Tu as participé à la FISHERMAN’S FRIEND StrongmanRun l’année dernière, comment as-tu vécu cette expérience?
C’était une expérience simplement géniale !

En tant que médaillé olympique, tu as atteint tout ce que peut espérer vivre un athlète… Quelles sont tes motivations à participer à la FISHERMAN’S FRIEND StrongmanRun ?
Pour moi, la FISHERMAN’S FRIEND StrongmanRun représente un challenge unique. Elle possède un tout autre caractère que celui des compétitions sur piste. Mon fils Stephan m’a donc mis au défi. Suite à sa défaite, il nettoie maintenant toutes les semaines mes chaussures…

L’année dernière, tu étais le plus vieux sur la piste de départ – vas-tu à nouveau participer cette année ?Ca je ne l’ai pas encore décidé.

Si oui, qu’est-ce que tu vas changer cette fois-ci ? Vas-tu modifier ta préparation ?
Je ne pense pas. L’année dernière, je me suis beaucoup entrainé sur les pistes de ski de fond, vu que j’ai participé à la Vasaloppet avec notre ministre des sports. L’entraînement à la course de fond est un excellent entraînement pour les muscles et l’endurance, ce qui est idéal pour la FISHERMAN’S FRIEND StrongmanRun.

Tu diriges des magasins de sport à Berne et à Uster et tu t’y connais parfaitement niveau matériel et vêtements de sport. Quel équipement conseilles-tu pour la FISHERMAN’S FRIEND StrongmanRun?
Ca dépend évidemment des conditions météo. Il faut bien sûr pour un tel événement, de bonnes chaussures de cross avec un profile adapté. Le fournisseur officiel New Balance propose dans les magasins Ryffel Running des modèles adaptés aux différents types de pieds et de courses. Les vêtements devraient être toujours portés suivant le principe de l’oignon, même si on se sentirait plus à l’aise en laissant une ou deux couches de côté, car pour certains obstacles, on doit patauger jusqu’aux genoux dans la boue que les vêtements absorbent, ils deviennent donc une charge supplémentaire.

Tu es aussi entraîneur : Est-ce qu’il y a un entraînement spécial pour la FISHERMAN’S FRIEND StrongmanRun? As-tu 2-3 tuyaux à partager avec nos lecteurs ?
En plus de l’entraînement d’endurance habituel à pied, dans l’eau ou à vélo, un entraînement musculaire régulier est essentiel. Une des meilleures possibilités pour cela, ce sont les haltères dynamiques XCO. Le granulé d’ardoise mobile à l’intérieur du tube accompagne le mouvement ce qui oblige les muscles à amortir le poids. La course et la marche avec les XCO conviennent donc parfaitement à l’entraînement musculaire du corps en entier et pour l’endurance. Cependant, les exercices musculaires traditionnels comme les étirements en avant deviennent encore plus efficaces avec les XCO. Plus d’informations sous www.ryffel.ch/xco

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *