fbpx

Philippe Bessire: « Une expérience unique ! »

Philippe Bessire, directeur général de Fisherman’s Friend Suisse, parle de l’origine de la Fisherman’s Friend StrongmanRun, ses expériences en tant que finisher et le défi que la course représente pour les organisateurs et participants.

Comment est née l’idée de la FISHERMAN’S FRIEND StrongmanRun au juste?
Après un super partenariat au championnat du monde de WOK de Stefan Raab en Autriche, nous nous sommes placer comme responsables pour l’Allemagne, l’Autriche et la Suisse et avons réfléchi à notre propre événement, qui donnerait autant de plaisir tout en ayant vraiment un aspect FISHERMAN’S FRIEND. C’était le point de départ de l’élaboration de la FISHERMAN’S FRIEND StrongmanRun.

Est-ce une copie de la Tough Guy Race en Angleterre?
Absolument pas. La Tough Guy Race est une course extrême, au début de laquelle on doit prendre en considération que l’on s’expose à d’éventuelles blessures. Il y a des obstacles avec du feu et des passages où l’on doit plonger en apnée. Par conséquent, le nombre de participants est réduit à un plus petit groupe de l’extrême. Pour la FISHERMAN’S FRIEND StrongmanRun, la sécurité passe en premier. Bien sûr, on ne peut jamais exclure toutes les blessures, mais lors de la première édition en Suisse, nous n’avons eu aucune blessure vraiment grave à signaler. Cela ne signifie pourtant pas que c’est une course plus facile, les obstacles sont au moins aussi durs et ça demande aussi une certaine capacité à se dépasser. Mais le public cible de la FISHERMAN’S FRIEND StrongmanRun comprend, en plus des athlètes de haut niveau, la masse en général qui veut « s’infliger » cette course.

Qu’est-ce qui est si spécial à la FFSMR?
Justement cette diversité des coureuses et coureurs qui constituent la FISHERMAN’S FRIEND StrongmanRun. En plus de coureurs professionnels, il y a aussi des coureurs amateurs et vraiment beaucoup de participants qui se déguisent et courent « just for fun » sans avoir aucune expérience en athlétisme.

La FFSMR a eu lieu pour la première fois en 2007 à Munster (D), combien y avait-il de coureurs à l’époque sur la ligne de départ?
Environ 1’600 participants et presque tous ont atteint le but. Cela nous a naturellement un peu déçu car cette course était sensée être „dure“. Par conséquent, dans les années qui suivirent, le parcours a été rendu plus difficile et a passé de 12km à 18km.

Et que dire de la FFSMR en Allemagne aujourd’hui?
En 2011, nous attendions en Allemagne environ 11’000 coureurs. Pour cette raison, l’événement a dû être déplacé afin que l’infrastructure nécessaire puisse être mise à disposition de cette masse.

Combien de participants étaient sur la ligne de départ lors de la première édition en Suisse ? Est-ce que la première FFSMR en Suisse était un succès?
Avec 900 participants, on peut effectivement parler d’un succès. En particulier parce que le délai d’inscription était très court et que la plupart n’ont pas pu se préparer correctement pour la course, nous étions positivement surpris. Toutes les réactions après la course ont été fantastiques.

Pourquoi la marque FISHERMAN’S FRIEND s’engage-t-elle pour un tel événement?
FISHERMAN’S FRIEND a presque le statut de marque culte. Toutefois, c’est difficile de retransmettre quelque chose d’émotionnel. Grâce à cet événement, nous pouvons rendre la marque vivante et l’aspect « fort » visualisable.

Comment vont les affaires en Suisse au juste, est-ce que les Suisses aiment les pastilles fortes ?
Nous avons en Suisse la cinquième plus grosse consommation par habitant du monde ! Plus d’un paquet de FISHERMAN’S FRIEND est consommé par année et par habitant. Les consommateurs suisses adorent ces pastilles fortes…

Tu as toi-même couru en Allemagne. En tant que homme de bureau, as-tu beaucoup souffert? Est-ce que ça t’a plu ?
Je fais pourtant aussi beaucoup de sport à côté, mais c’était quand-même un gros défi. Je n’avais jusque-là jamais participé à une épreuve de course, mais cette course m’a captivé. En attendant, je suis fier d’être trois fois « Finisher » de la FISHERMAN’S FRIEND StrongmanRun en Allemagne.

Pourquoi est-ce Thoune qui a été choisi comme lieu pour la FFSMR en Suisse ?
Simplement parce que Thoune correspondait parfaitement aux critères que nous avions choisis. La proximité de la Suisse Romande, les bonnes voies d’accès, l’infrastructure, le soutien de l’armée et de la ville, etc.

Quelles étaient tes plus grosses inquiétudes lors de la première à Thoune ?
Lors d’une première, le risque du flop est toujours le plus gros. J’étais donc inquiets à propos de choses toutes simples –  comment vont réagir les gens ? Y aura-t-il suffisamment de participants ? Espérons qu’il n’y aura aucun incident ni de mauvaise presse. Si le premier événement ne se déroule pas bien, alors on a rapidement une mauvaise image dont il devient difficile de se détacher.

Avec du recul, comment s’est déroulé l’événement ?
Il s’est déroulé à merveille ! Notre partenaire Ryffel Running a mis sur pied un super événement dans un délai très court et tout s’est déroulé sans incident. On a eu un écho tellement positif, que nous nous attendons cette année à tripler le nombre de participants.

Vas-tu aussi courir en 2011 ?
En tant que responsable pour la Suisse, je ne peux malheureusement pas participer car j’ai d’autres tâches à accomplir. Cependant, j’ai le droit de m’infliger à nouveau la course en Allemagne.

Comment s’est créée la collaboration avec Ryffel Running ?
Ryffel Running a beaucoup d’expérience dans les manifestations de sports athlétiques. Avant même que le projet devienne un réel sujet en Suisse, Ryffel Running envisageait déjà la course et assistait à celle en Allemagne. Nous avons tout de suite été impressionnés par cet enthousiasme et avons remarqué lors de discussions qu’ils pouvaient tout autant s’identifier à cet événement que nous autres.

Quel est le rôle de Ryffel Running?
Nous sommes l’organisateur générale et Ryffel Running est l’organisateur de la course. Cela commence par le choix du parcours, la construction des obstacles, l’organisation de l’infrastructure et bien plus encore. En gros, tout ce qui comprend la planification, la mise en œuvre et le suivi de l’événement.

Y a-t-il d’autres partenaires ?
Outre Ryffel Running, nous avons comme partenaires New Balance pour l’équipement, Enervit pour l’alimentation des sportifs et l’armée suisse ainsi que la ville de Thoune pour l’infrastructure sur place. La collaboration avec d’autres partenaires, par exemple pour le ravitaillement en général, est en discussion.

Qu’est-ce qui sera proposé aux participantes et participants ?
Avant tout, une expérience unique ! Il y a très peu d’événements qui allient aussi bien le défi et le plaisir. En plus des dispositions habituelles lors de courses, le timing, la médaille des Finishers, l’infrastructure (par exemple, les douches chaudes !), les participants recevront un kit de départ attractif avec plein de Goodies très utiles. En plus, plein d’autres surprises se trouveront sur place…

Pourquoi y a-t-il plus d’hommes que de femmes qui s’inscrivent ?
D’une part, il y a sûrement l’idée qu’une telle course est plutôt faite pour des hommes forts. C’est évidemment faux,  parce que les femmes qui ont participé, ont eu autant de plaisir que les hommes. D’autre part, ça a certainement aussi à voir avec le fait que la marque FISHERMAN’S FRIEND est perçue plutôt comme masculine. La réalité prouve cependant que beaucoup de femmes sont assez fortes pour les pastilles et la course. Welcome to you, ladies!

Que peux-tu me dire sur la nouvelle catégorie « équipe » ?
Courir entre amis est encore plus amusant. C’est une expérience commune lors de laquelle chacun peut aider son collègue. « Plus forts ensemble  » semble ici très juste, ou comme diraient les Suisses Romands  « plus on est de fou, plus on rit! ».

Pourquoi la FFSMR est la course la plus balaise de tous les temps ?
L’édition 2011 sera sans doute un cran plus difficile, mais en aucun cas plus dangereuse que la première. L’objectif est que ce soit aussi plus spectaculaire et plus amusant pour les spectateurs. Pour ça, nous travaillons d’arrache-pied avec Ryffel Running jusqu’au départ le 27.03.2011 à 12:00.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *