Prends courage et étudie les obstacles

L’etre humain grandit avec les obstacles. OK. Mais c’est à Engelberg qu’il va vraiment au-delà de lui-même, en participant à la FISHERMAN’S FRIEND StrongmanRun.

Cette année, tu vas devoir vaincre un obstacle avant même que ton chronomètre personnel ne se déclenche. Dès que tu auras passé la « Montagne de l’Ange » (Angel Mountain), la puce fixée à ta chaussure te signalera que la course a vraiment commencé pour toi. Le deuxième obstacle, ouais, bon, c’est un peu exagéré, c’est « Remonte, Simon ! » (Simi Rückwärts). Pas besoin d’en dire davantage.

Si tu es assez fort pour ça, tu auras alors des obstacles aux noms familiers comme « Forrest Gump », « Röschtigraben » ou « Hurrikan ». Mais il y en a aussi de tout nouveaux : la « Petite échelle des poules » (Hühnerleiterli), « Halloween Party », « Le ring de boxe » (Boxring), « Muni Molki » et « Sortie dans l’espace » (Sky Walk). Et tu te demanderas pourquoi tu t’es mis dans une telle galère. Heureusement, tu as trois heures pour réfléchir à la bonne réponse.

Il y a au total 40 obstacles. Tu peux voir ici comment ils se répartissent sur le parcours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *